AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique

Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Ruthven
Master of horror
avatar

Nombre de messages : 1792
Localisation : The next whisky bar
Date d'inscription : 01/02/2005

MessageSujet: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   Mar 13 Sep - 19:07

J'avais fait ça un dimanche d'inactivité. Finalement, je me dit, pourquoi ne pas vous en faire profiter MDR





Dans la lande court une jeune femme terrifiée, éclairée de la clarté blafarde le la pleine lune. Elle s'arrête, interdte, tandis qu'un hurlement lugubre déchire la nuit. Mais autour d'elle il n'y a que le noir et la blancheur de la brume...

Que serait un bon film fantastique ou d'horreur sans un peu de brouillard ? Tellement présent, la brume est presque devenue un des clichés représentatifs du genre. Mais pourquoi donc ? La brouillard artificiel a plusieurs avantages pour les cinéastes populaires :

- Il créé une ambiance inimitable et feutrée qui, si il est bien exploité convient fort bien au sujet
- L'artifice est relativement peu onéreux
- Pour les productions fauchées, le brouillard est idéal pour remplir un décor trop vide ou enrober des éléments trops factices.

Au fur et à mesure des films, le brouillars à traverser l'histoire du cinéma. Certains lui consacrèrent même des films, tel Carpenter dans Fog.

La brume est ainsi composante incontournable des films fantastiques d'Universal et apporte une touche vaporeuse et gothique à ces oeuvres dont les décors naturels étaient peu prisés :


Le Loup Garou

Plus tard, Hammer Film en Angleterre fera de même. La Lande embrumée deviendra également un cliché de la firme :


Le Cauchemar de Dracula

Durant les années 60, Roger Corman adapte Poe et en profite pour payer son tribut aux aînés. Les couleurs, les costumes, les décors...la Corman,s Touch n'en oublie pas moins de lorgner vers la Hammer. La brume est bien sur là :


La Chute de la Maison Usher

Qui dit fantastique gothique dit Italie qui s'engouffra dans la brêche plutot dix fois qu'une. Productions modestes, hommages, repompage, dire que le brouillard est là devient un doux euphémisme.
Mario Bava, figure devenue incontournable du genre en use et abuse :


Opération peur

Et tant qu'a faire, en met un peu ailleurs :


La Planête des Vampires

Bava était l'initiateur du mouvement en Italie, ses compatriotes ne tardent pas à suivre. Ainsi Gorgio Ferroni :




Le Moulin des Supplices

Le Moulin des Supplices , film plutot "d'intérieur" au budget que nous qualifierons de confortable selon les critères de l'époque, d'où le peu de brume, qui emprunte autant à la Hammer qu'a Corman. 1960, bien belle année...

On arrive dans les années 70 puis 80. Le Gore a été inventé, le mauvais gout aussi, la Hammer ne va pas tarder à disparaitre...le fantastique gothique n'a plus tellement la côte. De ce fait, la brume va un peu se faire rare. On la retrouve néanmoins ici et là. Ainsi chez Fulci qui entre soucis d'ambiance et d'économie a trouver le juste milieu :


La Maison prêt du cimetierre

Ou Sam Raimi, dont les bois enfumés d'Evil Dead entreront dans l'imagerie collective

Evil Dead

John Landis, quand à lui, se rapelle de la Hammer et lui lance un beau clin d'oeil dans le Loup Garou de Londres



Michele Saovi dans les années 90 l'utilise enfin pour une touche poétique et féerique supplémentaire :


Dellamorte Dellamore

Depuis, la brume se voit de moins en moins. Elle apparait sur le terrain de l'hommage comme dans Van helsing, ou dans les productions un peu Z qui préfèrent sauver les meubles avec un peu d'artifice à quelques sous :


Le Retour de la Créature du Lagon

A présent, le numérique gomme les imperfection, les décors fauchés ne se voient plus. Pour combler les vides, on a des matte-painting fait à la palette graphique. L'approche de l'horreur plus directe. La vague du neo-slasher montre une vision plus réaliste, plus ancrée dans la réalité. Celle des fantomes asiatiques montre quelque chose de plus froid, de moins enrobé. Question de mode et d'époque. Le vieux cimetierre enfumé ne fait plus frissoner grand monde, c'est devenu un "clin d'oeil". Le Zombie évlue en milieu urbain. Le gothique n'a plus tellement sa place et en attendant, la brume se cache...en attendant qu'un réalisateur ne la fasse ressortir au mépris des conventions. La récente adaptation du Fantome de l'Opéra grattait un peu dans cette direction...Un jour peut être que...

_________________
...et mon âme, hors du cercle de cette ombre qui gît flottante sur le plancher, ne pourra plus s’élever, – jamais plus !
Revenir en haut Aller en bas
Evil Raptor
Gardien de cette crypte
avatar

Nombre de messages : 4336
Localisation : Derrière toi!
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   Mar 13 Sep - 19:16

Excellent, bravo, c'est du beau travail! Bravo

Par contre, je ne reconnais pas EVIL DEAD dans cette image :

C'est qui la fille??????

Et le brouillard me fait toujours autant frissoner, mais quand on voit la bande annonce de FOG (remake) et ce qu'il est devenu, un pauvre CGI, on se dit que c'est bien triste...

_________________

Si je t'attrape, je te mords!

Ma dvdthèque
Revenir en haut Aller en bas
http://scary-movies.new.fr
ZombiGirl
Fulci's girlfriend
avatar

Nombre de messages : 1643
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   Mar 13 Sep - 19:18

Très sympa, comme topic Bravo

Mais faut que t'arrêtes de... t'embrumer l'esprit MDR Faire foutre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.e-monsite.com/zombigirl
Le Zombie venu d'ailleurs
Le mort-vivant travesti
avatar

Nombre de messages : 1956
Localisation : Dans un 2 pièces en concubinage avec Evil Raptor
Date d'inscription : 22/05/2005

MessageSujet: Re: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   Mar 13 Sep - 19:25

Excellent topic et même pas flou malgré le brouillard !!!! Mr.Red
Sinon t'as le cafard ??? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Lord Ruthven
Master of horror
avatar

Nombre de messages : 1792
Localisation : The next whisky bar
Date d'inscription : 01/02/2005

MessageSujet: Re: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   Mar 13 Sep - 19:28

Laughing Non non tout va bien, merci.

Raptor : maintenant que tu le dis, c'est peut être Evil Dead 2 Arrow

_________________
...et mon âme, hors du cercle de cette ombre qui gît flottante sur le plancher, ne pourra plus s’élever, – jamais plus !
Revenir en haut Aller en bas
Evil Raptor
Gardien de cette crypte
avatar

Nombre de messages : 4336
Localisation : Derrière toi!
Date d'inscription : 19/01/2005

MessageSujet: Re: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   Mar 13 Sep - 20:55

Lord Ruthven a écrit:
Laughing Non non tout va bien, merci.

Raptor : maintenant que tu le dis, c'est peut être Evil Dead 2 Arrow

Ba même dans le 2, j'ai du mal à me rappeler cette scène! Dubitatif

_________________

Si je t'attrape, je te mords!

Ma dvdthèque
Revenir en haut Aller en bas
http://scary-movies.new.fr
alien13
Serial Posteur
avatar

Nombre de messages : 599
Localisation : dans l'espace inter-sidéral
Date d'inscription : 20/02/2005

MessageSujet: Re: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   Mar 13 Sep - 21:23

Bravo pour cette belle étude sur la brume et le choix des photos ! Bravo

C'est vrai qu'un film de la Hammer sans brouillard je crois que ça n'existe pas.... MDR
Tout au moins tous les Dracula ! MDR
Revenir en haut Aller en bas
Negation
A l'huile!
avatar

Nombre de messages : 1434
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 27/05/2005

MessageSujet: Re: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   Mar 13 Sep - 23:50

Pour l'adresse de la photo c'est marqué Evil Dead 2, donc... Smile Mais je dois bien avouer que cette scène me dit rien non plus... Surprised

Excellent topic Lord! Clin d'oeil
Moi j'adore les ambiances vieux cimetières/brouillard, pour un film de zombies c'est ce qu'il y a de mieux pour moi! Malheureusement c'est vrai qu'il se fait de plus en plus rare...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'importance de la brume dans le cinéma fantastique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citroën au cinéma
» Exposition "Jouets, Collections et Cinéma "
» Les escaliers du cinéma...
» La parole dans le cinéma muet
» L'amnésie en littérature et au cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SCARY-MOVIES :: Les Films :: Discussions cinéma-
Sauter vers: